Raphäl Yem

Présentateur Télé

Une personne simple, sincère, des qualités rare dans ce milieu.

Puisque HEC est à la mode, puisque la grande école de commerce tient, avec François Hollande, « son » premier président de la République, alors Raphäl Yem, lui aussi, à fait HEC.
Enfin presque, si on considère que les bancs des « hautes études du culot », ceux que ce journaliste facétieux et plein de talents fréquenta dans sa jeunesse du côté d’Hérouville-Saint-Clair (Calvados), dans la banlieue de Caen, ne sont pas tout à fait les mêmes que ceux de l’établissement de Jouy-en-Josas (Yvelines).

Mais qu’importe, finalement. A 31 ans, Raphäl Yem a tracé sa route, alternant culture de la rue et médias de masse avec une même aisance, une même assurance, comme a pu le faire avant lui Mouloud Achour. Cette saison, le « journaliste-citoyen », comme il aime se définir, a intégré l’équipe de MTV France aux commandes de l’émission « En mode », animée jusqu’alors par China Moses, partie, comme son ex-alter ego Mouloud, sur les rivages de Canal+ et du « Grand Journal ».

Aux commentaires des différents tops de la chaîne musicale et des grandes cérémonies (MTV Music Award), Raphäl impose son ton, jamais caricatural, et cette petite pointe d’ironie qui sied à ce genre d’exercice très répétitif.

« La chaîne voulait relancer les classements avec un ton drôle et décalé. Cela m’a plu. Sur MTV, les téléspectateurs attendent de nous une vraie exigence quand on parle musique mais en même temps il faut que cela reste un divertissement. » « Il est bien dans l’esprit MTV, estime Thierry Cammas, patron de la chaîne. C’est un vrai passionné, curieux et naturel. » ( le monde)

Comme toujours Raphal, ne cesse d’être en mouvement, c’est pourquoi en association avec des journalistes et photographes, ils créent un magazine « Fumigène » dédié au reavailleur urban, militant, sportif engagé, artistes… la sphère des personnes qui se bougent pour les autres.
Nous aimons et partageons sans modération cette initiative.

Engagé et soutenant pas mal d’action Street /Militante… Raphal à une valeur BOMA.

Son parcours :
1981 : naissance à caen
1995 : trois jours à tsf 98, une radio associative de quartier
2000 : création du fanzine « fumigène » et premières piges pour le magazine « rer »
2005 : sur france 5 dans « états généraux »
2007 : chronique sur radio nova, le mouv’, france culture et canal+
2011 : « en mode » sur MTV et « canalstreet fighters » sur canalstreet.tv