Sadia Diawara

Producteur

Celui qui a planté un arbre avant de mourir n’a pas vécu inutilement

Sadia Diawara fait partie de cette génération de trentenaires, habitants des quartiers, formés au contact parfois rugueux du tissu associatif. Issu d’une famille de 13 enfants, il a grandi à Pierrefitte, en Seine-Saint-Denis.

Aujourd’hui, il est directeur du Centre d’animation Curial, dans le 19 arrondissement de Paris.
Road Tree’p : une initiative éco-solidaire que Sadia Diawara porte à bout de bras depuis maintenant 5 ans. (J.O.D.B) rencontre Une force dans la construction et la mise en oeuvre de projet, surtout lorsque ceux-ci servent à aider… Voilà une des « Forces » de Sadia, ayant participé au projet « Road tree’p » planter des arbres du Maroc à Bamako afin de lutter contre l’avancer du désert et ainsi inciter à mener des actions pour le développement et le maintien de la vie à travers des villages qui sont souvent isolés, lutter contre la déforestation, partager…

Un proverbe Africain « Celui qui a planté un arbre avant de mourir n’a pas vécu inutilement »…

Sadia ne cesse d’apprendre et d’avancer, il se lance avec succès dans la production du film « La Cité Rose » en concevant sa propre société de production DGK Films. Un long-métrage à contre clichés, qui raconte les tribulations d’un jeune garçon habitant » La Cité Rose ». Depuis ce franc succès et un accueil enthousiaste du public, saluer également par la critique. L’équipe du film fait le tour de France afin de répondre à la demande grandissante des « cinéphile » pour débattre autour du film et aborder les messages prôner dans celui-ci.